BIVOUAC DE LUXE

Bivouac dans les dunes du sables sous les étoiles avec un maximum de sécurité et une organisation irréprochable loin de votre quotidien

    

Réserver votre tente maintenant a partir de 78 € / nuit

APROPOS

un bivouac au desert du Maroc qui vous offre une expérience insolite pour découvrir le territoire historique des bédouins

Situation

Un Bivouac sous étoiles géré en partenariat familiale par Monsieur Patrick simon, un homme d'origine française qui se définit comme un «petit opérateur économique à Tata, administrateur de la FNT (Fédération Nationale de Tourisme) pour le Développement durable du sud du Maroc», et 1er vice-président du CRT (Centre régional du tourisme) de la région de Guelmim -Es Smara. C’est dire qu’il connaît le terrain et les difficultés que vivent les opérateurs. Le constat qu’il fait raconte «le réel douloureux» et les distorsions vécues entre ce qui est dit et ce que les opérateurs vivent en réalité. C’est un véritable cri de cœur d’un homme qui aime passionnément sa région, qui s’y est investi de toute son âme et qui, au-delà du constat, décline des idées qui sont une véritable force de proposition, pour peu qu’elles soient entendues..

Adresse

  •  Fixe : 528.80.21.04
  •  Fax : +212.528 80.24.08
  •   DOUAR AKKA NAIT SIDI – CR DE TISSINT – CERCLE FOUM Z’GUID – PROVINCE DE TATA - MAROC
Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere c.Etiam ut dui eu nisi lobortis rhoncus ac quis nunc.

CONTACT

Besoin d'informations supplémentaires, veuillez remplir le formulaire ci-dessous

Au milieu de nulle part Naissance d’un site touristique Campement d’AKKA Nait Sidi

campement-sud-maroc-3Alors que je faisais des allez et venues entre Marrakech, où nous vivions avec Francine, et Tata où nous avions projeté la réhabilitation avec Latifa et ses équipes d’une ruine au Douar Indfiane pour concevoir une Maison d’hôtes, j’avais l’habitude de passer par le Col du Tichka, Taznaght, Foum Zguid et Tissint, endroit ou je me régalais à chaque passage de ces paysages lunaires. Un ami m’ayant demandé si je connaissais un fond de lac pour faire une vidéo sur des essais automobiles, lors de l’un de mes passages en 2003, en compagnie de Mohamed, comptable de la société, au hasard d’une piste  je décidais de m’aventurer pour aller rejoindre ce plateau entouré de Jbels. Ayant à descendre dans l’oued, à le traverser et remonter par une montée impossible pour accéder au plateau, Mohamed pensa fortement que nous y laisserions la voiture, une simple berline, une Fiat Uno. Faisant très doucement, aménageant quelques passages, on passa, mais à vrai dire, je ne sais toujours pas à ce jour comment nous avons réussi à passer ! Sur le plateau immense, je prie le parti de foncer, sans doute l’appel par ce lieu vers je ne sais où, je ne sais quoi, pour profiter de ces paysages, des couleurs irréelles, pour ne pas s’enliser sur ces sols erg et regs mélangés, en devinant ces passages, marques de vie qui nous désignaient et me confirmaient la possibilité de traverser. Cela valait le coup car arrivant sur l’autre côté du plateau, au pied lointain de quelques reliefs nous arrivions sur des falaises dominant un petit canyon, véritable décor réalisé du film que nous étions en train de vivre. Coup de foudre, ce fut le coup de foudre qui me décidait d’envisager en ces lieux irréels cet endroit qui allait devenir le Campement d’Akka Nait Sidi !